Blue Flower

C’était le jeudi 11 juillet 2019. Le Président de la Fondation St Martin, Monsieur MULLER, accompagné de Monsieur Mathys WERNER et Madame Marion BARAK, Responsables du « Projet Eau Potable » à Otélé-Cameroun, ont rencontré dans les locaux du projet l’Administrateur Directeur Général, Docteur BIDJOGO ATANGANA, en présence du Docteur CHOUPO GUETCHUIN Stéphane, Médecin-chef de l’hôpital Père URS.

         

Il convient de rappeler que l’hôpital « Père URS Memorial Clinic » a été réhabilité sur financement de la Fondation St Martin et la gestion administrative technique et financière est assurée par la Fondation AD LUCEM depuis 2016.

          Dans sa présentation des activités, le Médecin-chef a insisté sur la chute des activités après une bonne première année de fonctionnement. Depuis début 2019, on note une reprise favorable avec une amélioration des activités après la nomination d’une nouvelle équipe managériale à la tête de l’institution. Les responsables ont multiplié les stratégies de communication pour faire connaitre l’hôpital et attirer les patients : campagnes de soins dans les villages, opérations portes ouvertes, consultations spécialisées en ophtalmologie et soins dentaires… La pauvreté qui caractérise les populations rurales est en majeure partie responsable de cette situation. Même après avoir revu les coûts des prestations et médicaments à la baisse, le changement reste timide. Le Médecin-chef se propose d’ouvrir un centre annexe à Ngoumou (ville située à 10Km environ d’Otélé) pour recruter et être proche des populations.

          Devant cette situation, la Fondation St Martin avait décidé de prendre en charge l’intégralité des charges salariales du personnel, ainsi que les campagnes de soins.

          Au terme des échanges dans une ambiance conviviale, les deux parties ont encouragé et félicité l’équipe en place pour le travail abattu et ont décidé de continuer leur collaboration. Le Président de la Fondation St Martin a promis de renforcer son soutien et discutera de la forme avec le Conseil d’Administration.

          L’Administrateur Directeur Général de la FALC a remercié les partenaires Suisses pour leur soutien en promettant de veiller au bon usage des moyens mis à la disposition d’Otélé pour que le seul bénéficiaire soit le malade.