Blue Flower

Intevention de l'ADG

Dans la perspective de la mise en œuvre de la couverture santé universelle, l’ADG ne cesse d’attirer, au fil du temps, l’attention de ses collaborateurs sur la nécessité de se préparer mûrement en vue d’être à la hauteur, le moment venu, des exigences techniques, professionnelles et administratives de cette nouvelle politique de santé. Ci-après un extrait de sa dernière intervention.

« La couverture santé universelle est une vraie opportunité pour nos structures et pour notre développement. Elle aura des exigences qui vont changer et imposer une prise en charge adéquate des patients. La couverture santé universelle va accorder les accréditations aux structures sanitaires et au personnel de santé. Une structure qui n'a pas un plateau technique adéquat ne pourra pas être accréditée. Ses prestations ne seront pas alors remboursées et les malades ne pourront plus la fréquenter. Nous avons la chance de recevoir ces équipements pour notre mise à niveau et certains de nos hôpitaux sont déjà dans le PBF. Il faut garder les exigences du PBF.

         La couverture santé universelle va aussi accréditer le personnel. Pour être accrédité, il faut être inscrit à l'Ordre Professionnel concerné, être compétent, faire régulièrement la formation continue pour mettre à jour ses connaissances, ce d’autant plus que la compétence est devenue une exigence éthique. Les prestations d'un personnel non accrédité ne seront pas remboursées et les malades ne viendront plus à sa consultation ou pour les soins. J'invite le personnel de la Fondation à remplir ces exigences pour ne pas rester à la gare et voir le train partir. Je vous invite surtout à briller par la qualité de l'accueil ».