Blue Flower

Dons répartis selon les différents bénéficiaires

Procédant à Douala au lancement des activités de la Fondation Louis Paul AUJOULAT au Cameroun, et à la réception des dons offerts par ses partenaires extérieurs qui sont cette fois, l’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint Lazare de Besançon, la Clinique AZ Groeninge de Courtrai en Belgique et les Associations Dent du Bonheur et Cœur d'Amour en France, la Fondation Médicale Ad Lucem s’est donnée un rendez-vous de première importance au cœur d’une institution chargée d’histoire qu’est la Pharmacie Centrale de son réseau, implantée au quartier Bonamoussadi .

 

Une vue des dons

Il y avait pleine la vue, et davantage pleine les oreilles. Mais au-delà, il s’est agi de l’implantation d’un jalon hautement significatif dans le boulevard de l’humanitaire mis inlassablement en œuvre par le Dr AUJOULAT et ses dignes héritiers.

l'assistance

Pour des milliers d’usagers empruntant l’axe passant devant l’hôpital Ad Lucem de Bonamoussadi, le décor enrichi de banderoles crevait les yeux et annonçait pour le lendemain, 13 décembre, le déroulement d'un évènement peu ordinaire. Aux premières heures de la matinée du jour dit, le décor était déjà planté : une somptueuse tribune d’honneur qui n’attendait que des invités, une table pleine de cadeaux et de médailles, six tantes colorées arborant des fleurs multicolores, des tapis rouges couvrant le sol par endroits.

 Au fil du temps, le personnel et leurs membres de familles remplissaient progressivement la place de la cérémonie. D’autres participants arrivaient d’ailleurs les bras chargés de bouquets de fleurs et de cadeaux destinés aux récipiendaires du jour.

 A quelques mètres de l’entrée principale de la Pharmacie Centrale, vers neuf heures, se positionnaient déjà les membres du Comité d’accueil des autorités administratives, avec au premier rang, des chefs d’établissements hospitaliers et des hauts responsables de l’administration centrale.

          

Remise des diplômes

Déjà la veille, les dons d’une valeur de 150 millions de FCFA étaient déjà  là, bien visibles, répartis en plusieurs lots selon les différents bénéficiaires : les établissements du réseau AD LUCEM, mais aussi les structures de santé des réseaux du Conseil des Eglises Protestantes du Cameroun (CEPCA) et de l’Organisation Catholique pour la Santé au Cameroun (OCASC), certaines structures publiques du Cameroun comme l'hôpital de district de santé de Deido et l'hôpital de district de santé de Bangué.

Arrivée du préfet

Le déroulement de la cérémonie structuré en six tableaux connut une accélération particulière avec l’arrivée du préfet du Wouri, Joseph Bertrand Mache NJOUNWET. Les rideaux s’ouvrirent avec la séquence consacrée aux allocutions. Ont ensuite suivi les remises des diplômes de formation à trois cadres qui ont suivi une formation organisée par l’APHP et l’institut FORHOM, de médailles d’Honneur du travail au personnel et des diplômes aux anciens Administrateurs, pour services rendus, la photo de famille et la bénédiction des dons. Une visite guidée des différents lots remis aux bénéficiaires a constitué le dernier acte majeur de cette cérémonie fort courue.

les félicitations du Préfet aux récipiendaires

E M N