Blue Flower

Précieux don de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Lazare de Besançon et de l’Armée Française

Perpétuant la tradition, les Hospitaliers de Saint-Lazare de Besançon, sous la conduite de Madame Marie France GROSJEAN, viennent de rassembler environ quatre conteneurs de 40 pieds remplis de matériel et mobilier médical pour les 15 hôpitaux et 23 centres de santé de la Fondation Médicale Ad Lucem du Cameroun(FALC).

 

        

L’armée française s’associant à cet élan de générosité, a offert gracieusement ses magasins à la Falc qui y conserve momentanément, ses précieux dons. Il s’agit notamment de lits, matelas, couveuses, armoires de chevet, tables d’examen, tables d’accouchement, berceaux.

 

Grâce à cette opération d’altruisme, la Fondation renforce davantage sa chaîne de solidarité. L’armée française et les Hospitaliers St Lazare de Besançon apportent ainsi chacun de précieuses pierres à la mise en œuvre de la mission sociale et humanitaire initiée et léguée par le Dr Louis Paul AUJOULAT. La Fondation exprime sa profonde gratitude à tous les acteurs de cet élan de cœur.

 

  Les Hospitaliers de Besançon sont les dignes héritiers des ancêtres des Hospitaliers de Saint-Lazare qui, il y a 920 ans, se sont engagés à se mettre au service des démunis dans un hôpital de Jérusalem en Israël. Nous sommes en 1098.  Ils quittent Jérusalem en 1291 et installent leur siège en France au château de Boigny, près d’Orléans. Ils développent leurs activités hospitalières dans toute l'Europe, tout en bénéficiant de la protection des Rois de France. La croix verte est l’emblème de SAINT LAZARE HOSPITALIER, elle est également devenue l’emblème des pharmaciens.

 

Le Cameroun est un ancien partenaire des Hospitaliers de Saint-Lazare qui, avant la FALC, avaient déjà apporté une forte assistance, pour la construction d’une école à Bafoussam dans la région de l’Ouest du pays.

 

         En Afrique, les actions des Hospitaliers de Saint-Lazare ont donné des sourires au Gabon précisément à l’hôpital Albert SCHWEITZER de Lambaréné ; au Togo à Kabou ; au Sénégal à la léproserie de Djifanghor ; au Bénin ; à la léproserie des Saint-Anges de Ouidah, à 45 km de Cotonou la capitale ; au Mali dont la bibliothèque médicale universitaire de Bamako a reçu un don de livres médicaux.

 

Emmanuel Mba Ngono